Tgv’Race par Jordan

*Duathlon TGV,Race 2016

Nos deux Blade Chair ont donc participé aux deux épreuves de notre Tgv’Race 2016, l’une le matin pour le format XS avec Arnaud Gauducheau comme duathlète et Christine Biava comme passagère et l’autre avec Stéphane Salari comme pilote et Jordan Wilmouth en tant que passager pour le format S. Deux conditions climatiques totalement différentes, froid et humide le matin, sec et soleil l’après-midi.Si pour Jordan qui est habitué depuis pas mal de temps à participer à quelques épreuves avec une joelette de nos amis « les petits Potos », ce ne fût que sa première expérience avec une Blade Chair et ce fût aussi pour Stéphane, un premier duathlon qui laissera quelques superbes souvenirs d’efforts et de partages.
Pour Chritine Biava, c’est la deuxième fois qu’elle participe à une épreuve, la dernière fois ce fût les 10km de Herserange avec toujours comme duathlète Arnaud Gauducheau. Pour eux les conditions climatiques furent donc assez mauvaises, mais la joie de terminer fût aussi belle et généreuse.Voici donc les récits de nos deux passagers de luxe 😉  

*Récit de Jordan Wilmouth pour ce premier duathlon:

Après des courses à pied sur route, des trails, j’ai effectué mon premier duathlon avec Stephane Salari cet apres midi.Ce fut une course à domicile car elle a eu lieu juste à côté de chez moi sur une route fermée qui ouvrira prochainement à la circulation. De plus cette route s’isole dans la nature (forêt, étangs et champs). Le denivelé du parcours m’a aussi permis d’apprécier quelques panoramas quand j’étais sur les hauteurs. Et tout ça sous un beau soleil, un miracle après le temps catastrophique des derniers jours… Assez parlé du cadre car je n’étais pas en ballade non plus 😁Concernant le duathlon, le programme était de 2 boucles de 2.5 kms de course à pied, 2 boucles de 12.5 kms de velo et 1 dernière boucle de 2.5 kms de course à pied.

Les 2 grosses difficultés de cette course étaient:
– le dénivelé avec 4 côtes courtes mais raides (effectuées plusieurs fois du fait des boucles)
– le vent quasi omniprésent et puissant.

Avec pas mal de kms au compteur en course à pied dans le fauteuil Hoyt, je vais davantage m’attarder sur la nouveauté, à savoir le vélo. Dejà que j’avais des sensations de vitesse en course à pied, elle furent décuplées à vive allure en velo ! Avec mon super casque, j’avais l’impression d’etre en bobsleigh 😁. En descente, les vitesses dépassaient parfois les 50 km/h et avec des virages… Mais tout en securité grace à l’expérience de Steph en cyclisme et aucune frayeure de mon coté (le fauteuil reste toujours stable et je ne suis jamais secoué). Bref, que du plaisir !

Temps final 1h40 ! Le detail des temps ainsi que le dénivelé des différentes portions sont en photos.

Un grand merci à:

Steph pour cette course en duo.
– Jean-Claude Melnyk pour ses magnifiques photos
– Tous ceux avec qui j’ai pu discuter et partager ma course ainsi qu’à tous les organisateurs de ce bel événement.

Photos Jean-Claude Melnyk